Entente Sportive Jamboise (Matricule 9363) : site officiel du club de foot de Jambes - footeo

Majid a fait le tour

11 octobre 2017 - 17:00

Une exclusion directe pourrait pousser «Super-Majid» à la retraite. Du coup, l’attaquant préfère faire un pas de côté… vers le banc d’entraîneur.

Demain, prochaine séance du Comité provincial à Cognelée. Parmi les propositions de transaction à l’ordre du jour, l’une concerne Majid Sbaa, l’attaquant de Jambes, à qui l’instance soumet cinq (!) journées de suspension à partir du 20 octobre. «Ça date de mon exclusion directe contre Arquet (NDLR: le 24 septembre), rembobine l’intéressé, bien connu dans le football namurois. L’arbitre avait sifflé un penalty inexistant. Même l’adversaire avait reconnu qu’il n’y avait absolument pas faute. Et comme on n’était pas bien dans le match, je me suis énervé sur l’arbitre. Mes paroles ont dépassé mes pensées, c’est regrettable, je le reconnais. Et je n’irai pas en appel.»

«On verra si cela me manque»

Faute avouée… pas besoin d’être pardonnée puisque «Super-Majid», 32 ans depuis dimanche, compte carrément ranger les crampons. «Je n’ai d’ailleurs pas joué les deux matches qui ont suivi, pas parce que j’étais suspendu mais simplement parce que je veux mettre le football de côté. En tout cas comme joueur. Je ne pense pas qu’on me reverra jouer, sauf si le club peine à se sauver et venait à avoir besoin de moi en fin de saison. On verra si cela me manque mais la boucle me semble bouclée.»

L’ancien buteur de Meux, Spy, Jemeppe et Arquet, entre autres, pourrait donc terminer sa carrière sur une exclusion directe. Un peu triste pour l’ensemble de son œuvre. «C’est comme ça. Mon objectif maintenant, c’est devenir entraîneur. J’ai repris la Réserve de Spy il y a quelques semaines et cela se passe plutôt bien. Je vais aussi commencer les cours d’entraîneurs.» Calmement.

L'Avenir, 11/10/2017

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 1 Joueur
  • 4 Supporters